Marc du Bois, le patron de Spadel sacré Manager de l'Année 2013

08/01/14 à 14:13 - Mise à jour à 14:13

Source: Trends-Tendances

Désormais seul aux commandes de Spadel (Spa, Bru...) et unique actionnaire familial, Marc du Bois poursuit avec brio la "success-story" du leader belge des eaux embouteillées. L'an dernier, le groupe a renforcé ses positions en Europe en rachetant la marque régionale française Carola à Nestlé. Une marche en avant qui vaut à ce patron déterminé et partisan du travail en équipe d'être élu Manager de l'Année 2013 par "Trends-Tendances".

Marc du Bois, le patron de Spadel sacré Manager de l'Année 2013

© D.R.

Bombardé à la tête de Spadel, le 19 octobre 2000, suite au décès inopiné de son frère aîné Guy Bernard, Marc du Bois (50 ans) a réussi à s'y faire un prénom sans brûler les étapes. "Quand son frère Guy Bernard est décédé, relève Dominique Collinet, l'ancien patron de Carmeuse qui fut administrateur indépendant de Spadel pendant plusieurs années, Marc a eu la sagesse de prendre Jean-Philippe Despontin (qui était le bras droit de Guy Bernard, Ndlr) comme alter ego pour former un duo à la barre de l'entreprise."

Le tandem a fonctionné à merveille pendant 12 ans. "Au départ, explique Jean-Philippe Despontin, Marc avait un profil plus marketing et commercial. Le mien était plus industriel et orienté chiffres. Au fil des ans, il a pris de la bouteille et s'est révélé être un vrai manager et il a réussi à construire une équipe autour de lui." Depuis un an, Marc du Bois oeuvre seul aux commandes du groupe. Il est aussi, depuis le rachat des parts de sa soeur en août 2010, l'unique actionnaire familial du groupe connu en Belgique pour ses marques Spa et Bru (avec 90,8 % des actions, le solde est dans le public via la Bourse).

Spadel a investi à contre-courant de la crise

Pour contrecarrer la crise qui a frappé tous les groupes minéraliers, sous sa houlette, le groupe a en place un plan stratégique qui repose sur trois piliers: la création de valeur via l'innovation, l'excellence opérationnelle et le développement durable. "Nous avons investi à contre-courant de la crise. Aujourd'hui, nous commençons à en récolter les fruits. Le chiffre d'affaires (219 millions d'euros en 2012) sera en croissance de quelques pour cent en 2013 et le résultat net (+ 30 % au terme du 1ersemestre) sera également en progression", pronostique l'administrateur délégué.

L'année 2013 a également été marquée par les ventes record de sa filiale anglaise, la fin du boycott de ses produits dans l'une des trois principales chaînes de distribution aux Pays-Bas et, last but not least, le rachat de la marque alsacienne Carola au groupe Neslé. Une stratégie d'acquisition de marques régionales que ce patron, déterminé et adepte du travail en équipe, a bien l'intention de réitérer pour poursuivre la croissance du groupe, leader au Benelux.

Au Nord du pays, c'est Ronnie Leten, le CEO du groupe suédois Atlas Copco qui a été élu " Manager van het Jaar " par nos collègues de Trends. Atlas Copco a installé le quartier général mondial et la plus grande entité de production de sa division Compressor technique, son principal pôle d'activité, à Wilrijk (Anvers) où travaillent 2.700 personnes.

Retrouvez le portrait complet de Marc du Bois et de Ronnie Leten dans le magazine Trends-Tendances de ce jeudi 9 janvier.

Nos partenaires