Manifestation nationale - Le front commun syndical salue la mobilisation des travailleurs

21/02/13 à 14:40 - Mise à jour à 14:40

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le front commun syndical a salué, jeudi, l'importante mobilisation lors de la manifestation interprofessionnelle organisée à Bruxelles pour le pouvoir d'achat et contre le gel des salaires. "Nous attendions 20.000 personnes, vous étiez 40.000 ! Cette mobilisation montre à quel point les travailleurs en ont assez de payer pour une crise provoquée par les banques et les spéculateurs", a notamment déclaré Anne Demelenne, la secrétaire générale de la FGTB, lors d'un discours à la fin de la manifestation.

Le secrétaire général de la CSC, Claude Rolin, a estimé pour sa part que cette mobilisation était "une réussite et constituait un message clair" pour le gouvernement. "Combien d'ArcelorMittal, combien de Ford Genk, combien de restructurations et de campagnes de licenciement seront encore nécessaires à nos ministres pour qu'ils comprennent que les politiques d'austérité ne sont pas une solution", a-t-il ajouté. Claude Rolin a également exhorté Monica De Coninck à devenir une "véritable ministre de l'Emploi, et non pas une ministre du Chômage". Les syndicats ont par ailleurs demandé la mise en place d'une fiscalité plus juste en Belgique. A ce titre, le président de la FGTB, Rudy De Leeuw, a fustigé les citoyens français qui profitent du système fiscal belge. "Richard Virenque est venu en Belgique pour payer moins d'impôts. Ce n'est pas juste", a-t-il déclaré. Entre 30.000 (selon la police) et 40.000 personnes (selon les syndicats) ont participé jeudi à la manifestation. Une importante délégation de travailleurs d'ArcelorMittal et de nombreux enseignants étaient notamment présents dans le cortège, a constaté l'agence Belga. (QUJ)

Nos partenaires