Manifestation des syndicats - La FEB ne comprend pas l'attitude des syndicats

06/06/13 à 13:31 - Mise à jour à 13:31

Source: Trends-Tendances

(Belga) "Organiser une manifestation pour souligner une nouvelle fois combien on reste campé sur ses positions ne nous rapproche en rien de la solution. Conclure des compromis implique que chaque partie accepte des ouvertures et des concessions", a réagi le directeur général de la Fédération des entreprises de Belgique (FEB), Bart Buysse, alors que les syndicats manifestent ce jeudi dans les rues de Bruxelles pour l'harmonisation des statuts d'ouvrier et d'employé.

Manifestation des syndicats - La FEB ne comprend pas l'attitude des syndicats

"L'élimination du caractère discriminatoire de la distinction légale entre ouvriers et employés ne peut se faire au détriment des employeurs", affirme M. Buysse, qualifiant d'irréalistes les exigences des syndicats. "Cela ne ferait qu'ajouter au handicap salarial dont souffrent les entreprises, un handicap supplémentaire en matière de droit du travail qui les exclura encore davantage du marché", poursuit-il. La FEB indique qu'elle n'impose pas de condition concrète empêchant d'emblée tout début de concertation, mais propose une "vision moderne du marché du travail fondée sur plusieurs principes durables qui devront être finalisés au cours de la concertation". Faute d'accord entre patrons et syndicats sur la question du statut unique, le dossier est actuellement entre les mains du gouvernement qui doit formuler des propositions de compromis. Syndicats, employeurs et gouvernement se réunissent vendredi au sein du Groupe des 10. Le SETCa a déjà annoncé au cours de la manifestation que "de nouvelles actions sont possibles si la proposition du gouvernement ne satisfait pas". Plusieurs milliers de militants FGTB et CSC ont pris le départ jeudi matin de la manifestation syndicale à Bruxelles. Les manifestants marchent pour l'instauration d'un statut unique des ouvriers et des employés. Ils s'opposent également à l'encadrement plus strict des salaires, sur lequel le gouvernement planche après avoir déjà décrété le gel de toute augmentation salariale au delà de l'indexation en 2013 et 2014. (Belga)

Nos partenaires