Mandats Jo Cornu - La CSC-Transcom qualifie la décision de Jo Cornu "d'erreur de jugement"

25/09/13 à 15:30 - Mise à jour à 15:30

Source: Trends-Tendances

(Belga) La décision de Jo Cornu, futur patron de la SNCB, de conserver ses trois mandats d'administrateur chez Agfa, Belgacom et KBC, est une "erreur de jugement", estime Luc Piens, en soulignant le fait que la SNCB se trouve dans une phase de réorganisation, ce qui coûte beaucoup de temps.

"Outre la restructuration interne de la SNCB, qui prendra beaucoup de temps, la SNCB se retrouve sans cesse à la une en raison d'autres facteurs, comme la ponctualité des trains. Le nouveau CEO sera donc fortement sollicité", relève Luc Piens. Selon le responsable syndical, Jo Cornu ne se rend pas compte de ce qui l'attend. "Notre nouveau patron est toujours dans une ambiance de vacances. Je pense et espère qu'il reverra sa décision dès qu'il aura commencé à travailler ici", conclut-il. (Belga)

Nos partenaires