Vibrations positives

23/08/17 à 16:53 - Mise à jour à 16:52
Du Trends-Tendances du 24/08/17

La Jamaïque est un farouche pays d'une rare élégance tropicale. Entre les "guest houses" de la côte nord, se cache une perle rare et chic : l'hôtel Geejam, également un studio pour stars.

A l'entrée, quand on lui dit venir voir le pays de Bob Marley, la douanière nous tend le poing, celui de l'amitié victorieuse, en guise de bienvenue : assurément un autre style d'accueil qu'aux Etats-Unis, à 90 minutes d'avion. Et l'assurance que Bob Marley (1945-1981), aux 200 millions de disques vendus, reste l'indémodable référence d'un territoire équivalent à un tiers de la Belgique. L'aéroport de Kingston porte le nom de Michael Manley, ex-Premier ministre jamaïcain, issu de la petite minorité blanche. Aujourd'hui, 92 % des habitants du pays sont de couleur noire, les métisses constituent 7,3 % de la population. Une réalité que l'on observe lorsque l'on voyage dans l'île. En dehors des concentrations touristiques de Montego Bay ou Ocho Rios, les white people sont invisibles. Destination Port Antonio au nord, via une route côtière qui contourne l'île par l'est, soit trois heures de conduite à gauche avec volant à droite. Dans un style " rallye " vu l'étroitesse des voies et la générosité des nids de poule, amenant les Jamaïcains à rouler volontiers à contre-sens ...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires