Qu'y a-t-il encore dans les tiroirs de l'état ?

18/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 17:19
Du Trends-Tendances du 19/10/17

Pour réduire sa dette, l'Etat examine ses fonds de tiroirs. Enfin pas tout à fait : il reste encore quelque beaux morceaux : BNP Paribas Fortis, Belfius, Proximus, bpost, etc. En revanche, dans l'immobilier, inutile de tirer des plans sur la comète...

" Toutes les participations de l'Etat fédéral vont être passées à la loupe dans les prochains mois au sein d'un groupe de travail. Quand je dis toutes, c'est toutes. Il n'y a pas de raison que l'on examine une privatisation de Belfius et que l'on ne regarde pas d'autres entreprises. Nous allons donc, par exemple, examiner la situation de Proximus mais aussi de la SNCB. " Dans un entretien donné à L'Echo à la fin des vacances d'été, le ministre des Finances Johan Van Overtveldt avait donc été clair. Tout doit partir.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires