Mea culpa et profil bas

11/04/18 à 21:00 - Mise à jour à 10:22
Du Trends-Tendances du 12/04/18

Sale temps pour Mark Zuckerberg. Placé sous le feu des scandales à répétition, le patron de Facebook a dû affronter physiquement, ces dernières heures, les critiques acerbes des parlementaires du Congrès américain.

Le plus célèbre des réseaux sociaux est dans la tourmente depuis quelques années déjà. Accusé d'avoir notamment facilité la propagation des fake news sur sa plateforme, Facebook est aujourd'hui empêtré dans le bourbier de l'affaire Cambridge Analytica qui a valu à Mark Zuckerberg cette audition inédite à Washington. En cause : une manipulation politique des données détenues par le géant américain et qui aurait pu, entre autres, favoriser la victoire de Donald Trump à l'élection présidentielle de 2016.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires