Macron réduit l'écart entre les taux

03/05/17 à 16:38 - Mise à jour à 16:37
Du Trends-Tendances du 04/05/17

Même si les sondages l'avaient prévu, le soulagement était grand au lendemain du premier tour de la présidentielle française. Le candidat libéral " ni de droite ni de gauche " Emmanuel Macron est considéré comme relativement bienveillant par les marchés, surtout par rapport à ses adversaires d'extrême droite Marine Le Pen ou d'extrême gauche Jean-Luc Mélenchon. La perspective d'une victoire de Macron au deuxième tour a réduit de 20 points de base (0,2 %) l'écart entre les taux des obligations publiques françaises et allemandes - qui peut être considéré comme le baromètre pour le risque d'assurance.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires