Les étudiants (ne) gagneront (que) 5 euros par course chez Deliveroo

01/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 12:04
Du Trends-Tendances du 02/11/17

La start-up de livraison de repas ne travaillera plus avec la coopérative SMart pour encadrer ses coursiers. Et ne les paiera plus à l'heure mais à la course.

Kris Peeters, le ministre de l'Emploi, a demandé à l'Inspection sociale d'ouvrir une enquête sur les pratiques de la start-up de livraison de repas Deliveroo. En cause ? Sa décision d'apporter des modifications importantes quant au statut des coursiers qui travaillent pour elle. En mai 2016, Deliveroo avait conclu un accord avec la coopérative SMart. Le deal ? C'est avec cette agence que les coursiers signaient un " contrat de travail " en échange d'une rémunération à l'heure (9,49 euros brut par heure + bonus) avec un minimum de 3 heures par jour presté, d'une assurance (accide...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires