Les bonnes affaires se font rares

12/07/17 à 16:32 - Mise à jour à 16:31
Du Trends-Tendances du 13/07/17

Si vous visez des rendements immobiliers spectaculaires, l'Italie n'est pas forcément la destination indiquée. Selon Ronald de Rooy, de chez ItaliaCasa, les raisons qui poussent les étrangers à investir dans une seconde résidence dans la péninsule sont avant tout la certitude d'acquérir une valeur sûre et la passion pour le pays.

Troubles politiques autour du référendum, tremblements de terre causant des centaines de victimes : on ne peut pas dire que 2016 fut une année de tout repos pour l'Italie. Le marché de l'immobilier ne semble pourtant pas en avoir trop souffert. " Il faut distinguer le marché immobilier local et le marché des résidences secondaires ", souligne Ronald de Rooy, associé chez ItaliaCasa, le courtier officiel néerlandophone le plus en vue en Italie, comme il se présente lui-même. " L'année dernière, le marché immobilier italien a reculé de 1,4 %, à contre-courant du segment des secondes résidences qui, lui, a presque partout repris des couleurs et connu une hausse des prix. La raison de ce rebond des résidences secondaires est simple : la demande étrangère reste solide. Le public souhaitant investir en Italie est très spécifique. Il nourrit généralement un amour de la langue, de la culture, de la gastronomie et de l'hospitalité italienne. Il ne songe même pas à aller vers d'autres contrées. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires