Le travail disparaît, prenons-en la mesure

03/01/18 à 21:00 - Mise à jour à 10:54
Du Trends-Tendances du 04/01/18

On aurait pu imaginer que dans le processus historique de mécanisation qu'a connu le genre humain, le bénéfice global de cette mécanisation aurait été partagé entre tous. Or il n'en a rien été : si le travail de la machine - aujourd'hui essentiellement robots, logiciels ou algorithmes - bénéficie quoi qu'il arrive à son propriétaire, les salariés ayant perdu leur emploi du fait de leur remplacement par une machine sont livrés à eux-mêmes : à eux de retrouver un autre emploi là où le travail humain n'a pas encore disparu.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires