Le protectionnisme gagne du terrain, même dans l'UE

18/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 17:19
Du Trends-Tendances du 19/10/17

La conjoncture économique est à nouveau meilleure en 2017. Cela est dû à la croissance enregistrée aux Etats-Unis et en Europe, et à une croissance plus rapide qu'annoncée en Chine. En outre, on assiste à une certaine reprise des prix des matières premières, même si ceux-ci n'atteignent toujours pas leur niveau qui a précédé leur forte baisse. Le contexte n'est donc pas mauvais du tout, mais pourtant, le protectionnisme réapparaît aux Etats-Unis. Mais pas seulement là.

Ces derniers temps, de plus en plus de leaders politiques de pays occidentaux ne jurent que par le protectionnisme. Ils annoncent des mesures pour entraver voire empêcher le libre-échange entre les pays en instaurant de nouveaux freins ou de nouveaux tarifs d'importation. Ce protectionnisme peut compliquer aussi bien le libre-échange que la mobilité des personnes. Pensez aux pays que fuient les réfugiés ou les migrants ou à la restriction des visas d'entrée aux Etats-Unis pour les citoyens de certains pays.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires