Le pire est révolu

15/03/17 à 17:23 - Mise à jour à 17:22
Du Trends-Tendances du 16/03/17

Pour cette année, Engie prévoit à nouveau une hausse du cash-flow et du bénéfice récurrent. L'action a réagi vivement à ces perspectives enthousiasmantes, mais pas suffisamment pour compenser la baisse des dernières années. L'entreprise doit d'abord faire un pas en arrière pour rendre cette croissance possible : elle se déleste de nombreux actifs qu'elle ne considère plus stratégiques. Cette vente évolue comme prévu, mais lui coûtera 650 millions d'euros cette année, sous la forme de cash-flow opérationnel. Engie estime pouvoir compenser ce coût largement, grâce notamment à des mesures d'économies supplémentaires, et générer cette année un cash-flow opérationnel compris entre 1...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires