" Le loyer reste le critère numéro un pour un étudiant "

24/05/17 à 16:17 - Mise à jour à 16:15
Du Trends-Tendances du 25/05/17

Des kots qui sentent les effluves de houblon, les poubelles qui débordent, la douche qui fuit, des murs plus fins que le carton, une quinzaine de colocataires qui laissent traîner leurs affaires ou encore les fêtards d'un soir qui dorment dans le salon à même le sol. Les résidences estudiantines ressemblent de moins en moins à la description des kots des années 1990 et 2000. La hausse de l'offre s'est accompagnée d'une (nette) hausse des standards de qualité depui...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires