Le coupable parfait d'une justice imparfaite

06/06/18 à 21:00 - Mise à jour à 14:39
Du Trends-Tendances du 07/06/18

Mathieu Menegaux aime écrire à propos de ces jours où tout bascule. Dans Un fils parfait bientôt adapté en télévision, une femme apprenait les faits incestueux commis par son mari. L'héroïne de Je me suis tue cachait la vérité sur le viol dont elle avait été victime. Ces situations dramatiques ont pour point commun de bouleverser la vie de leurs protagonistes en quelques minutes. Et c'est ce qui arrive à Gustavo Santini dans Est-ce ainsi que les hommes jugent ? . " Je me dis qu'une vie sur les rails, un mariage, des enfants, tout ça est d'une fragilité incroyable. Mes trois romans sont empreints de ça. Comment une vie exceptionnelle peut-elle devenir sombre ? ", s'interroge l'écrivain.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires