La transition énergétique aura un impact négatif sur la croissance mondiale

29/11/17 à 21:00 - Mise à jour à 11:06
Du Trends-Tendances du 30/11/17

Une étude publiée par l'IRES montre que le passage aux énergies renouvelables mobilisera beaucoup de capital, au détriment des autres investissements productifs.

Connaissez-vous la notion de " taux de retour énergétique " ? Il s'agit du rapport entre l'énergie produite et l'énergie consommée pour permettre cette production. Plus ce rapport est élevé, plus vous disposez de moyens pour développer d'autres activités et assurer une certaine prospérité. " Ces 200 dernières années, nous avons eu accès à des ressources énergétiques qui offraient des rendements très élevés, explique Jean-François Fagnart, professeur d'économie à l'Université Saint-Louis et chercheur associé à l'IRES (UCL). Mais les conditions d'extraction des ressources non renouvelables sont de plus en plus difficiles, ce qui induit une baisse du taux de retour éne...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires