La SNCB en pièces détachées

30/08/17 à 21:00 - Mise à jour à 16:44
Du Trends-Tendances du 31/08/17

La Belgique est un des pays européens les plus tièdes en matière de privatisation du rail, avec la France et le Luxembourg. Elle la pratique pourtant de manière discrète.

Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt, savait bien ce qu'il faisait lorsque, à l'occasion d'une interview accordée à L'Echo, il a proposé de privatiser le rail et de réduire l'aide publique. Il s'est ainsi attaqué à l'un des tabous politiques et à un sujet de polémique. " En avançant que le train coûte cher en subsides, cela parle aux 80 % des voyageurs qui ne prennent pas le train ", lâche Henri-Jean Gathon, professeur en économie des transports à l'Université de Liège.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires