La geisha au tournant du siècle

23/05/18 à 21:00 - Mise à jour à 13:09
Du Trends-Tendances du 24/05/18

De la geisha, l'Occident garde cette image trouble de dame de compagnie délicate et instruite, mais aussi de prostituée de luxe. Pourtant, jusqu'au début de 20e siècle, la geisha était avant tout une jeune femme ayant suivi l'enseignement strict d'une maison ( okiya) tenue souvent par une aînée, où elle apprenait les techniques pointues de la musique, du chant, de la danse et du dessin. Au terme de sa formation (qu'elle devait rembourser), elle vendait ses services artistiques dans les soirées des grandes familles. La distinction avec la fille de joie était alors stricte.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires