" J'étais incapable de manger ce qui était vert ou rouge"

11/10/17 à 21:00 - Mise à jour à 18:48
Du Trends-Tendances du 12/10/17

Cédric Allard approche doucement des 20 ans de carrière dans l'événementiel. L'organisation des deux soirées de gala à Brussels Expo dans le cadre du volet économique des 175 ans de la Belgique a, suite à un long cheminement, débouché sur la création de Culinaria, le premier festival gastronomique belge. Créé avec deux autres associés, l'événement est désormais dans les mains du seul Cédric Allard. Celui des trois qui, au départ, détestait manger...

Aucun doute, à 18 ans, Cédric Allard profitait de l'instant présent. Et rien ne le prédisposait à se diriger vers des études qui touchaient de près ou de loin à la gastronomie. " J'étais le calvaire de mes parents, se souvient-il. J'étais incapable de manger ce qui était vert ou rouge. Aucun légume ne passait, sauf la carotte. C'était un vrai rejet physique. Même quand j'étais bébé, je repoussais un nombre incroyable de petits pots, paraît-il. Bref, je n'aimais pas manger. Et par la suite, puisque je n'avalais rien de bon, j'étais devenu un spécialiste de la malbouffe. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos