ING rattrapée par les Panama Papers

27/06/18 à 21:00 - Mise à jour à 05/07/18 à 12:21
Du Trends-Tendances du 28/06/18

La filiale belge de la banque néerlandaise, ING Belgique, aurait fourni des comptes offshore à des oligarques russes pour les aider à dissimuler leurs avoirs dans des paradis fiscaux.

Nouveau rebondissement dans la saga des Panama Papers. Après l'ex-Dexia (aujourd'hui Belfius), c'est au tour de la banque ING Belgique d'être citée dans le méga-scandale d'évasion fiscale révélé en 2016. La filiale belge de la grande banque néerlandaise (elle-même sous le coup d'une enquête pour corruption et blanchiment aux Pays-Bas) aurait fourni des comptes offshore à des oligarques russes via sa succursale basée à Genève. C'est ce qui ressort d'une nouvelle fuite de données issues du cabinet juridique panaméen Mossack Fo...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires