Et si c'était la faute de Twitter?

24/05/17 à 16:16 - Mise à jour à 16:15
Du Trends-Tendances du 25/05/17

Coiffé comme Yul Brynner, le gourou des marchés émergents, l'octogénaire Mark Mobius, le patron de Templeton Emerging Markets, a pointé un doigt accusateur en direction de Facebook et Twitter. Ce sont eux qui expliqueraient en partie la complaisance excessive des marchés, a-...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires