Cap sur le Sud marocain

24/05/17 à 16:16 - Mise à jour à 16:15
Du Trends-Tendances du 25/05/17

La Fédération internationale de la diaspora marocaine a organisé une table ronde consacrée aux opportunités d'investissements dans les provinces du Sud marocain. L'occasion de découvrir un Maroc moins touristique mais qui entend bien s'inscrire pleinement dans le développement économique du royaume chérifien.

Fondée en juin 2015 à l'initiative d'un groupe de Marocains résidant en Belgique, la Fédération internationale de la diaspora marocaine (FIDM) a pour objectif de créer des ponts entre les Marocains porteurs de projets et leur pays d'origine. Elle mène diverses actions afin de " faire connaître le Maroc intellectuel et le Maroc des affaires ". C'est dans ce cadre qu'elle a récemment organisé une première table ronde consacrée aux opportunités d'investissements dans les provinces du Sud marocain. Au nombre de 10, ces dernières s'étendent majoritairement sur le territoire disputé du Sahara occidental et couvrent plus de 250.000 km2, soit plus d'un tiers du pays (710.000 km2). Le Sud marocain est composé de trois régions : Guelmim-Oued Noun, Laâyoune-Sakia El Hamra et Dakhla-Oued Eddahab. " Les provinces du Sud présentent un fort potentiel de croissance, souligne Saïd Aboukaram, président de la FIDM. C'est pourquoi nous avons souhaité inaugurer la série de tables rondes sur les opportunités d'investissements au Maroc par ces régions. "
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires