Arco versus Ageas

11/07/18 à 21:00 - Mise à jour à 11:30
Du Trends-Tendances du 12/07/18

Pour les épargnants d'Arco, mieux vaut ne plus compter sur une intervention du gouvernement. Peuvent-ils cependant suivre la même voie judiciaire que celle empruntée par les actionnaires de Fortis ? Peut-être, mais il s'agit de ne pas traîner.

Toutes les actions ne se ressemblent pas. Ainsi, les parts émises par des coopératives, par exemple Arcopar, Arcofin ou Arcoplus, ne sont pas comparables aux actions cotées en Bourse de Dexia ou de Fortis (désormais Ageas). La différence ? Les coopérateurs d'Arco ne pouvaient sortir du capital que durant la première moitié de l'exercice. Et il était impossible d'appeler plus de 10 % du capital en une seule fois. S'agissant des actions cotées, par contre, les investisseurs peuvent entrer et sortir du capital à leur convenance. En outre, les actionnaires de Dexia et de Fortis se partageaient intégralement les bénéfices, mais aussi les pertes. Ce qui n'est pas le cas pour les sociétés coopératives agréées, telles Arcopar et consorts, pour lesquelles le rendement annuel est limité à 6 %.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires