Accablé de dettes

08/03/17 à 16:42 - Mise à jour à 16:40
Du Trends-Tendances du 09/03/17

Polarcus avait réagi trop tard, en 2014, à la profonde crise du secteur pétrolier et en est encore pénalisé aujourd'hui. Heureusement, le spécialiste des services sismiques en 3D a nommé en février 2015 l'expérimenté Rod Starr au poste de CEO. Depuis lors, le groupe a sabré dans les coûts (frais bruts de 71,2 millions de dollars début 2015 à 50 millions fin 2016), sans cependant négliger l'innovation technologique, essentielle pour rester au top dans ce segment high tech. La capacité du secteur a diminué de plus de 45 % par rapport à 2013, mais l'offre et la demande n'est toujours pas à l'équilibre. Le déploiement de sa flotte de sept navires au cours de la période comprise entre 2009 et 201...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 4 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Trends-Tendances bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur Tendances.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Trends/Tendances Information Services

Nos partenaires