Les wearables peuvent vous sauver la vie

28/11/14 à 15:49 - Mise à jour à 15:49

Quand on pense aux 'wearables' - les gadgets qu'on peut porter sur soi et qui assurent un monitoring - on pense souvent aux montres de sport et aux bracelets de fitness. Cependant, les entreprises de technologie vont beaucoup plus loin et rassemblent des millions d'euros pour le développement et les tests de sous-vêtements intelligents, de pansements qui assurent le monitoring d'organes, etc.

Les wearables peuvent vous sauver la vie

© Reuters

Pour l'instant, l'étude s'oriente surtout sur les médecins et les spécialistes qui ont besoin d'appareils portables qui fournissent des données très précises et fiables. Les vêtements intelligents, les ceintures pour suivre les patients, les visuels sur la tête et la robotique portable pour les opérations et le travail de laboratoire ne constituent que quelques exemples. Les chercheurs étudient également les implants cérébraux et corporels qui envoient des données à des applications, même si au sens strict il ne s'agit pas de "wearables".

Un soutien-gorge qui mesure la température du corps

Au niveau pratique, rien n'est plus confortable qu'un sous-vêtement. Aussi en 2012, l'entreprise américaine Cyrcadia Health a-t-elle présenté le prototype d'un soutien-gorge qui mesure les différences de température corporelle. Ensuite, ces données sont analysées pour détecter les tumeurs. Outre l'utilisation pratique, les scientifiques réfléchissent surtout à la durabilité et à l'impact des fréquents lavages. Le soutien, qui peut être utilisé pour pratiquer un examen mammaire à domicile, devrait être lancé sur le marché européen en 2015. Le but n'est pas uniquement de détecter les cancers du sein, mais également d'établir une base de données sur la maladie. S'il existe également d'autres instruments de monitoring placés dans les vêtements, leur coût élevé les empêche pour l'instant d'être commercialisables.

Un pansement durable et hygiénique

Le pansement est un objet facile à porter. À Taïwan, un groupe d'infirmiers, d'ingénieurs et d'informaticiens ont développé un pansement qui mesure la température et le rythme cardiaque. Ce dernier enregistre également les sons produits par le corps (pour assurer le monitoring des organes) et renvoie toutes ces données sans fil vers un ordinateur. Les senseurs modules, dont un thermomètre à contact, des accéléromètres et des microphones sont imprimés en 3D sur le pansement. Ces senseurs peuvent être facilement remplacés par les infirmiers, ce qui profite à la durabilité et à l'hygiène. Leur invention ressemble au pansement intelligent, lancé par Philips en 2009. Cependant, l'obtention de l'autorisation officielle pour laquelle il faut une étude clinique approfondie constitue le plus grand obstacle à ces innovations.

Par ailleurs, les montres intelligentes semblent prendre le même chemin que les montres ordinaires : elles se transforment en symboles de prestige et articles de mode dotés de fonctions supplémentaires pratiques telles que les compteurs de calories et de pas. Pourtant, elles peuvent avoir leur utilité dans un environnement professionnel, même si en ce moment elles servent plutôt de "life coachs" que de "sauveur de vies", par exemple en fournissant des conseils en matière de santé. Pourtant, il n'est pas une mauvaise idée de les utiliser, par exemple pour suivre son activité physique. Pour le monitoring plus important, les autres nouvelles technologies offrent déjà un potentiel fort.

Barbara Vandenbussche

En savoir plus sur:

Nos partenaires