Les travailleurs francophones du spectacle bénéficient désormais de barèmes salariaux

23/10/12 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les organisations syndicales et patronales ont signé mardi midi une convention collective de travail (CCT) qui institue des barèmes salariaux minimums dans le monde spectacle. "Nous attendons ce jour depuis plusieurs années! C'est la première fois que l'ensemble du secteur du spectacle est réglementé par une telle convention", se félicite Christian Masai, secrétaire fédéral du SETCa.

Les travailleurs francophones du spectacle bénéficient désormais de barèmes salariaux

La CCT signée mardi s'applique à la commission paritaire 304 du spectacle, qui concerne des milliers de travailleurs du monde de l'art dramatique, en ce compris le personnel technique et administratif. Elle s'appliquera progressivement à partir du 1er janvier 2013 et sera totalement d'application le 1er juillet 2014. L'accord définit notamment des barèmes minimums et encadre également la durée de travail et le défraiement des prestations réalisées à l'extérieur. Le jour de carence en cas de maladie est supprimé pour les ouvriers. "Cette convention permet de sortir des 'arrangements' pris auparavant et instaure une forme de respect en matière de rémunération", estime Chrsitian Masai. "Elle a également une forte valeur symbolique", ajoute-t-il. La CCT s'applique sur tout le territoire de la Fédération Wallonie Bruxelles. Une convention semblable existe déjà en Flandre depuis plusieurs années. Le statut social de l'artiste a été établi en 2002. Fin 2011, environ 8.000 personnes bénéficiaient de ce statut en Belgique. (-)

Nos partenaires