Les travailleurs de Saint-Gobain Sekurit à Auvelais ont repris le travail dès 6h

09/05/13 à 07:56 - Mise à jour à 07:56

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les travailleurs de l'entreprise spécialisée dans le verre Saint-Gobain Sekurit à Auvelais (Sambreville) ont repris le travail jeudi dès 06h00 après une grève de 32 heures entamée mardi à partir de 22h00. Mercredi, les 263 travailleurs menacés de perdre leur emploi ont participé à une marche dans les rues d'Auvelais accompagnés d'autres travailleurs du secteur verrier venus de nord comme du sud du pays. Ils étaient entre 400 et 500. Avec 263 travailleurs dans l'incertitude, le climat est toujours difficile au sein de l'entreprise.

A l'issue de cette marche, une délégation syndicale avait rencontré mercredi à l'Hôtel de Ville Maxime Prévot (cdH), Georges Gilkinet (Ecolo), Gilles Mouyard (MR), et le bourgmestre de Sambreville Jean-Charles Luperto (PS), ainsi que la chef de cabinet du ministre de l'Economie, Jean-Claude Marcourt. Une étude sur l'avenir du secteur verrier dans le Basse-Sambre a été réalisée. En fonction de celle-ci, les responsables politiques verront si des pistes de reconversion sont possibles. Les syndicats ont expliqué qu'ils souhaitaient des reclassements plutôt que de recevoir leur C4. Jean-Charles Luperto est persuadé que des perspectives existent, s'est-il confié mercredi midi après avoir été confronté aux travailleurs sur la Grand Place d'Auvelais, qui l'ont hué et qui ont déversé symboliquement à ses pieds du verre concassé. (Belga)

Nos partenaires