Les syndicats "réalistes" face aux suppressions de poste envisagées chez NLMK Clabecq

25/01/14 à 15:04 - Mise à jour à 15:04

Source: Trends-Tendances

(Belga) La direction de NLMK a bien l'intention de supprimer environ 90 postes sur le site NLMK Clabeq (ex Duferco Clabecq), a confirmé une source syndicale. Un agenda de négociations a été fixé. Les syndicats se disent réalistes et ne contestent pas la nécessité de réduire les coûts. Ils demandent un minimum de licenciements secs et que soit privilégiée la piste des prépensions.

"Les chiffres qui ont été présentés lors du conseil d'entreprise extraordinaire sont implacables. Nous traversons une crise de l'acier depuis des années et le site de Clabecq affiche des pertes opérationnelles importantes. Il n'y a pas le choix, il faut améliorer l'efficacité et réduire les coûts de transformation", a indiqué le permanent CSC Lahoucine Ourhibel. "Nous avons un investisseur qui veut rester sur le site, qui fait des efforts pour élargir sa base commerciale, et il faut privilégier la pérennité de l'usine et l'avenir des travailleurs", a-t-il poursuivi. Un agenda de discussions a déjà été arrêté, l'objectif des syndicats étant que l'employeur privilégie la piste des prépensions et réduise les licenciements secs. La direction, outre sa volonté de réduire les effectifs (on parle à ce stade de 60 ouvriers et 30 cadres et employés), a également annoncé de nouveaux investissements pour 1,5 millions afin de moderniser l'outil. (Belga)

Nos partenaires