Les syndicats de la fonction publique réveillent Rudi Vervoort

13/02/14 à 09:03 - Mise à jour à 09:03

Source: Trends-Tendances

(Belga) Une vingtaine de membres de trois syndicats ont "réveillé" jeudi matin le ministre-président bruxellois Rudi Vervoort, à son domicile d'Evere. Ils lui ont apporté des couques et du café, mais il a dû partir immédiatement car il avait rendez-vous pour une interview. Par cette action, les syndicats de la fonction publique voulaient exprimer leur inquiétude concernant le statut des fonctionnaires.

Les syndicats s'inquiètent face à l'absence d'informations en provenance du gouvernement bruxellois au sujet de l'impact du transfert de compétences, prévu le 1er juillet prochain, sur la Fonction publique bruxelloise. Ils exigent le retrait du projet de nouveau statut pour les fonctionnaires et la réouverture des discussions sur le cahier de revendications déposé en août 2012. "Les négociations officielles se sont déroulées mercredi avec le cabinet du Secrétaire d'Etat bruxellois en charge de la Fonction publique, Bruno De Lille, mais nous avons été reçu par des responsables de troisième rang", explique Rudi De Coster du syndicat chrétien ACV (CSC). "Nous avons appris que le projet de statut a déjà été envoyé au Conseil d'Etat, une décision regrettable." Les syndicats estiment que les administrations seront déjà suffisamment occupées avec la mise en oeuvre et la prise en charge des nouvelles compétences et qu'elles n'ont pas besoin qu'on leur rajoute "ce nouveau et mauvais projet de statut". Rudi Vervoort a indiqué qu'il exposera les revendications et craintes des syndicats au gouvernement bruxellois. (Belga)

Nos partenaires