Les syndicats britanniques inquiets pour l'usine Ford de Southampton

25/10/12 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats de l'usine Ford de Southampton (sud de l'Angleterre), qui emploie 500 personnes, s'inquiétaient jeudi de l'avenir de cette unité alors que le groupe devait détailler dans la journée son plan de "transformation" en Europe.

Les syndicats britanniques inquiets pour l'usine Ford de Southampton

Le constructeur automobile américain a provoqué mercredi un séisme en Belgique en annonçant son intention de fermer d'ici à la fin de l'année 2014 son usine de Genk, ce qui entraînerait la suppression de plus de 10.000 emplois directs et indirects. "Nous vivons une période très inquiétante pour les salariés britanniques", a souligné Tony Burke, du syndicat Unite. "Unite s'efforce actuellement, avec ses collègues européens, d'obtenir des éclaircissements sur les projets de Ford, mais nous ne voulons pas alimenter les spéculations." L'usine de Southampton, qui produit les fourgonnettes Ford Transit, a vu sa production passer de 66.000 véhicules en 2008 à 28.000 l'an dernier et ses effectifs ont été ramenés à 500 salariés. Ford emploie quelque 11.400 personnes au Royaume-Uni et possède des usines à Dagenham dans l'Essex (sud-est), Halewood (nord-ouest) et Bridgend au Pays de Galles (ouest). La fermeture de l'usine de Southampton serait un "désastre", a souligné le député travailliste John Denhamfor, implanté dans la région. "Un très grand nombre de familles serait affecté. Cela serait aussi très mauvais pour l'industrie automobile britannique", a-t-il expliqué. Le constructeur américain a prévu de donner davantage de détails sur son plan de "transformation" jeudi lors d'une conférence téléphonique. (MUA)

Nos partenaires