Les syndicats bloquent le siège principal de Belfius

28/03/13 à 09:47 - Mise à jour à 09:47

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les syndicats socialiste et libéral de Belfius bloquent depuis jeudi matin le siège principal de la banque d'Etat à Bruxelles. Le SETCa et la CGSLB rejettent le plan de la direction visant à économiser 244 millions d'euros d'ici 2016, notamment par le biais de réductions salariales de l'ordre de 5%. Seul le syndicat chrétien CNE a approuvé ce plan.

Les syndicats bloquent le siège principal de Belfius

Déjà en mars, le siège avait été bloqué durant plusieurs heures lors d'une action sauvage. L'action de ce jeudi, qui était cette fois annoncée, touche les deux sièges bruxellois de la banque, la tour Dexia et le bâtiment du boulevard Pacheco. "L'action est un succès. On dénombre au total une cinquantaine de travailleurs volontaires. Le reste est en grève ou est resté à la maison", a déclaré le secrétaire syndical BBTK (SETCa), Miranda Ulens. "L'objectif est de bloquer le siège toute la journée." "De très nombreuses personnes ont pris congé", a indiqué pour sa part la porte-parole de Belfius, Ulrike Pommee. "Elles font le pont avec le week-end de Pâques. D'autres font du télétravail. Il n'y a pas beaucoup de travailleurs présents", a-t-elle ajouté. Le troisième siège bruxellois, lié aux activités de la branche assurance, situé avenue Galilée, reste, lui, ouvert. La secrétaire syndicale de l'ACLVB (CGSLB) souligne que le plan d'économies ne comporte pas de garantie réelle pour l'emploi. "Asseyons-nous autour de la table en 2015 pour voir si les économies de 5% sur les salaires sont nécessaires. Nous n'allons pas arrêter les actions", a-t-elle dit. La porte-parole de la banque souligne que l'action de ce jeudi n'a pas d'impact sur les clients. (MUA)

Nos partenaires