"Les retards de train au moins 10% supérieurs aux chiffres d'Infrabel"

28/08/13 à 13:49 - Mise à jour à 13:49

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les trains sont beaucoup plus en retard que ce qu'Infrabel veut bien laisser entendre. Le nombre de trains retardés ou n'arrivant pas du tout à destination est au moins 10% supérieur aux chiffres officiels d'Infrabel, estime, mercredi, Test-Achats. L'organisation de défense des consommateurs exige "des chiffres clairs et surtout exacts pour le voyageur, par exemple en soumettant les chiffres à la vérification d'un organe de contrôle indépendant".

Durant cinq mois, TA a analysé près de 42.000 trajets ferroviaires en provenance et à destination de Bruxelles à l'aide de la propre application RailTime d'Infrabel. Selon l'organisation, six trains sur 10 étaient ponctuels (retard de cinq minutes ou moins), trois sur 10 arrivaient avec un quart d'heure de retard et un sur 10 accusait un retard plus important ou était annulé. Test-Achats dénonce aussi "le tour de passe-passe des temps de voyage commerciaux, parfois prolongés par la SNCB afin de donner une marge supplémentaire à certains trajets et leur permettre ainsi d'avoir moins vite du retard". Pendant cinq mois (de janvier à mai 2013 inclus), 489 trains circulant aux heures de pointe en provenance et à destination de Bruxelles-Central, la gare belge la plus fréquentée, ont été suivis chaque jour de la semaine par Test-Achats. L'organisation de défense des consommateurs exige "dès lors des chiffres clairs et exacts pour le voyageur qui, en fin de compte, paie son billet suffisamment cher. Les statistiques pourraient par exemple être présentées pour vérification à un organisme de contrôle indépendant". (Belga)

Nos partenaires