Les prix de la téléphonie mobile ont continué de baisser en Belgique

05/02/14 à 17:38 - Mise à jour à 17:38

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les prix de la téléphonie mobile (postpaid) ont continué de baisser en Belgique sous l'effet de la pression régulatoire, a constaté l'Institut Belge des services Postaux et des Télécommunications (IBPT) dans une deuxième étude comparative des prix des produits télécoms en Belgique et dans les pays voisins. Cette étude, qui a été réalisée à la demande du vice-Premier ministre et ministre de l'Economie Johan Vande Lanotte, a été présentée mercredi à la Chambre.

"La pression sur les prix a également été alimentée par une dynamique qui s'est poursuivie en 2013 dans le secteur. En général, sur base des prix affichés, la facture GSM d'un consommateur est légèrement inférieure en France et au Royaume-Uni comparé à la Belgique, mais la différence est minime", note l'IBPT. Les tarifs de téléphonie mobile sont beaucoup plus élevés en Allemagne et aux Pays-Bas. Concernant les tarifs prépayés (prepaid), la Belgique est relativement bon marché par rapport aux pays voisins, selon l'IBPT. "La Belgique est le deuxième pays le moins cher, en alternance avec l'Allemagne, selon le profil de l'utilisateur. Lorsque l'on sait que 48% des appelants mobiles utilisent une carte prépayée, cette information n'est pas sans importance", explique l'IBPT. Au total, 591 plans tarifaires ont été analysés dans cinq pays (la Belgique, l'Allemagne, la France, les Pays-Bas et le Royaume-Uni). Cette étude qui portait sur la téléphonie mobile, fixe, internet et le triple play a été réalisée du 6 au 30 août 2013. (Belga)

Nos partenaires