Les patronats français et allemands réclament un pacte de compétitivité au niveau européen

05/02/14 à 14:57 - Mise à jour à 14:57

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les patronats français et allemands ont réclamé mercredi à Paris un pacte de compétitivité au niveau européen. Le président du Mouvement des entreprises de France (Medef), Pierre Gattaz, et le président de la fédération allemande de l'industrie (BDI), Ulrich Grillo, ont demandé que "la compétitivité des entreprises européennes soit au coeur de chacune des politiques de l'Union".

Les patronats français et allemands réclament un pacte de compétitivité au niveau européen

"Nous sommes convaincus qu'une plus forte intégration européenne est un atout majeur pour notre compétitivité, nous souhaitons donc un gouvernement de la zone euro pour que des décisions en matière de compétitivité puissent être prises", a déclaré Pierre Gattaz lors d'une conférence de presse commune organisée au siège du Medef. "Il y a entre les entrepreneurs français et allemands une totale convergence de vue sur le diagnostic et sur les moyens d'agir", s'est-il réjoui. La mise en oeuvre d'un pacte de compétitivité au niveau européen devrait notamment s'accompagner pour le Medef et le BDI de mesures permettant de "tailler dans la bureaucratie, d'allonger la durée du temps de travail et de durée d'activité, et de lutter contre le protectionnisme en facilitant l'adoption du traité transatlantique". "Il y a besoin aussi en Europe d'un choc de simplification", a dit Pierre Gattaz. "Là ou il y avait 28 réglementations, il en faut une seule". "On veut un changement de gouvernance majeur, la Commission européenne doit désormais tenir compte de l'impact de chacune de ses mesures sur l'industrie", a indiqué pour sa part Ulrich Grillo, qui a rappelé son hostilité à la création d'un salaire minimum en Allemagne. Concernant la situation économique en France, le président du BDI, qui arborait à la boutonnière un pin's "un million d'emplois" popularisé par son homologue, a "le sentiment que les choses vont s'améliorer", voyant "un pas important" dans le pacte de responsabilité présenté par François Hollande. Les deux hommes s'exprimaient dans la perspective du conseil des ministres franco-allemand du 19 février prochain mais également du conseil européen du 20 et 21 mars. (Belga)

Nos partenaires