Les participantes à la mission économique en Arabie devront porter voile et abaya

21/01/14 à 07:38 - Mise à jour à 07:38

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les participantes qui accompagneront la princesse Astrid lors de la mission économique en Arabie Saoudite du 14 au 21 mars vont recevoir sous peu un dossier préparatif où il leur sera demandé de se voiler et de revêtir l'abaya, à la demande des autorités saoudiennes. Ces dernières toléreront une exception : la princesse Astrid ne devra pas porter l'abaya obligatoirement ni se voiler. En tant que représentante d'un État, elle est dispensée de ces exigences, peut-on lire mardi dans La Libre Belgique et la Dernière Heure.

Les inscriptions sont encore ouvertes mais il y a actuellement déjà 250 personnes inscrites pour cette mission économique: des chefs d'entreprises, des représentants des autorités publiques fédérales, régionales, etc. Naturellement, au sein de cette délégation, on retrouve plusieurs dizaines de femmes. L'abaya est en quelque sorte la burqa saoudienne : il s'agit d'une longue robe, noire en principe, qui couvre le corps mais sans couvrir le visage, ni les pieds ni les mains. Cette robe s'enfile par-dessus les vêtements "classiques" et est obligatoire pour les femmes en général en Arabie Saoudite et dans la péninsule arabique. En ce qui concerne la tête, les femmes présentes au sein de la mission économique princière devront se couvrir les cheveux d'un simple voile ou d'un foulard. (Belga)

Nos partenaires