Les négociants en combustible et carburant veulent une révision des marges de distribution

26/09/12 à 11:46 - Mise à jour à 11:46

Source: Trends-Tendances

(Belga) Brafco, la Fédération belge des négociants en combustibles et carburants, a déposé des réclamations auprès des autorités afin d'obtenir notamment une modification des marges des distribution, a annoncé mercredi la radio flamande Radio 1. L'information a été confirmée par la fédération professionnelle.

Les négociants en combustible et carburant veulent une révision des marges de distribution

"En raison des prix élevés des carburants, il est difficile pour les négociants de survivre", déclare Johan Mattaert, directeur général de Brafco, tout en constatant que de nombreux petits négociants mettent la clef sous le paillasson. Brafco a donc demandé plusieurs adaptations, dont un changement des marges de distribution. Celles-ci représentent l'indemnisation pour les coûts de distribution à charge du secteur. Brafco dénonce également le fait que des négociants doivent avancer eux-mêmes les accises, ce qui leur fait perdre de l'argent lorsqu'ils sont confrontés à de mauvais payeurs, notamment des entreprises en faillite. Brafco a transmis ses doléances en mai et juin de cette année et espère une concertation, prochainement, avec le ministre Johan Vande Lanotte et le Secrétaire d'Etat Melchior Wathelet. La fédération ne prévoit pour l'heure aucune action, assurant privilégier la concertation et le dialogue. (PVO)

Nos partenaires