Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

09/03/11 à 11:42 - Mise à jour à 11:42

Les femmes, secret des banques les plus rentables ?

Les banques les plus rentables sont celles qui emploient davantage de femmes, révèle une étude réalisée par Michel Ferrary, sociologue et professeur à l'université de Genève.

Les banques les plus rentables sont celles qui emploient davantage de femmes, révèle une étude réalisée par Michel Ferrary, sociologue et professeur à l'université de Genève. C'est le journal Le Monde qui a décroché le scoop de cette étude.

Pareille étude fait réfléchir. Pour parvenir à ce constat, Michel Ferrary a analysé les performances de 62 banques, dont des banques belges. Son étude porte sur une période allant de 2007 à 2009.

Son étude montre qu'il existe une corrélation évidente entre performances financières et taux de féminisation de la banque. Les suisses UBS et Crédit Suisse, qui ont fait partie de l'échantillon, emploient moins de 38 % de femmes, ce qui est inférieur à la moyenne de l'échantillon. Leur rentabilité, d'après cette étude, est elle aussi inférieure à la moyenne. En revanche, les banques canadiennes, qui ont un taux de féminisation supérieur à 66 %, ont une rentabilité supérieure à la moyenne de l'échantillon.

En plus d'afficher une meilleure rentabilité, les banques qui emploient le plus de femmes sont celles dont le cours de Bourse s'est le mieux comporté durant cette période de crise.

Voilà pour le constat. A priori, il est plutôt réjouissant. D'autant que l'auteur de cette étude propose, comme première justification de cette surperformance financière, une explication plutôt sympa : recruter des femmes accroît la probabilité de recruter de meilleures ressources humaines, sans compter que la moitié des consommateurs sont des consommatrices. En résumé, employer des femmes permet de mieux comprendre les attentes des clientes.

Le problème, c'est que l'étude révèle aussi une autre information plus désagréable : les femmes sont moins bien payées que les hommes, y compris dans les banques. Les banques canadiennes, qui arrivent en tête de ce classement des banques les plus rentables, sont aussi les banques dont le salaire moyen est le plus bas de l'échantillon.

Hélas, la vraie raison de cette meilleure performance est d'une triste banalité : une masse salariale plus faible améliore la rentabilité !

Nos partenaires