Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Lire la chronique d'Amid Faljaoui
Amid Faljaoui, directeur des magazines francophones de Roularta.
Opinion

19/01/10 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Les entreprises font leur show au Festival de Cannes

Les entreprises qui se pressent sur la Croisette sont gagnantes quoi qu'il arrive.

Les entreprises font leur show au Festival de Cannes

Le 61e Festival de Cannes va bientôt fermer ses portes et, à défaut de connaître le vainqueur de la palme d'or, le journal Le Figaro a consacré un dossier aux entreprises qui se pressent sur la Croisette. Elles sont gagnantes quoi qu'il arrive. Lorsque je dis "gagnantes", c'est sur le plan de l'image de marque car, quand il s'agit de donner des chiffres, la règle générale c'est - hélas - le "motus et bouche cousue".

C'est le cas de Contrex, partenaire officiel du Festival pour la deuxième année consécutive. En fait, le Festival de Cannes a surtout pour but de renforcer l'image de Contrex à l'international car c'est l'événement le plus connu à l'étranger après les Jeux Olympiques et la Coupe du monde de football. L'idée étant de toucher les consommateurs d'Asie du Sud-Est, des Etats-Unis et d'Europe du Sud.

Motorola a profité de l'événement pour présenter le premier téléphone portable permettant de monter soi-même de la vidéo. Le lien avec le festival est évident et cela permet de créer une sorte de buzz marketing avant la commercialisation de ce produit le 3 juin prochain.

Dans un registre plus conflictuel, celui des "crêpages de chignons", mentionnons la présence du coiffeur Jacques Dessange comme partenaire officiel. Assez bizarrement, alors que l'on sait que la plupart des stars américaines s'accompagnent de leur propre coiffeur, le porte-parole de la firme affirme que la moitié des stars présentes au Festival confient la mise en beauté de leur chevelure aux coiffeurs de la marque. Coiffeurs qui sont au nombre d'une vingtaine pour un coût de 300.000 euros. C'est sans doute le prix à payer pour rester le partenaire officiel car, c'est vrai, d'autres marques concurrentes, comme Franck Provost, n'ont pas le label de partenaire officiel mais rappellent que cela ne les empêche pas de travailler. L'équipe de Franck Provost s'est allié avec la marque Swarovski et n'hésite donc pas à se déplacer dans les chambres des actrices. Sa prestation est bien entendu gratuite.

Parmi les 22 entreprises partenaires officiels du Festival, on compte bien sûr le joaillier Chopard qui réalise la palme d'or, L'Oréal qui a le monopole sur les rouges à lèvres et autres mascaras, mais aussi Renault qui non seulement transporte à l'oeil Sean Penn, président du jury, mais met gratuitement à disposition une flotte de 97 véhicules dont la plupart sont des VelSatis. Renault cherche en effet à assurer une vitrine à ses véhicules haut de gamme... Ce partenariat est d'abord un partenariat d'échange classique puisqu'en contrepartie des 97 voitures, le festival offre à Renault une visibilité en lui permettant de déposer les acteurs et réalisateurs au pied du tapis rouge. Comme quoi, à Cannes, les marques font aussi leur festival.

Nos partenaires