Les entreprises de repassage avec titres-services en danger

12/06/13 à 16:01 - Mise à jour à 16:01

Source: Trends-Tendances

(Belga) La Fédération belge de l'Entretien du Textile (FBT) tire la sonnette d'alarme. Selon elle, la création d'entreprises de repassage avec titres-services est impossible. Le système actuel des tarifs n'est pas rentable, explique la FBT. C'est pourquoi elle demande l'instauration de titres-services spécifiques au service de repassage.

Les entreprises de repassage avec titres-services en danger

La Fédération belge de l'Entretien du Textile indique que les coûts fixes pour une entreprise de repassage sont plus importants que pour une aide au nettoyage classique. Elle ajoute que lorsqu'on retire les charges salariales du titres-service, il reste en moyenne un euro "et avec cet euro, un service professionnel de repassage doit encore couvrir toute une série d'autres frais : l'espace consacré à l'atelier, l'énergie, les machines, l'emballage, l'informatique, les taxes, ...", explique Philip Rebry, président de la FBT Comme solution, la FBT propose l'instauration de nouveaux titres-services, spécifiques aux entreprises de repassage. "Ils seront plus chers pour le consommateur, mais ils nous donneront aussi la possibilité de survivre", explique le président de la FBT. "Ou alors, il faut une communication (plus) claire sur les modalités et les raisons qui font qu'un service de repassage peut demander un montant supplémentaire à son client", poursuit-il. Souvent les clients refusent de payer ce supplément, "ils croient que c'est une manière de frauder, alors que c'est parfaitement légal", conclut Philip Rebry. (Belga)

Nos partenaires