Les brasseurs belges cherchent l'inspiration dans la distillation

19/08/13 à 18:38 - Mise à jour à 18:38

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les brasseurs belges sont de plus en plus nombreux à se lancer dans l'univers de la distillation. Que les amateurs de bière se rassurent: il ne s'agit généralement que d'une production confidentielle.

Les brasseurs belges cherchent l'inspiration dans la distillation

Lundi, Duvel Moortgat a présenté sa "Duvel Distilled", une version de sa célèbre blonde, confiée à Filliers qui la distille et la fait mûrir pendant 6 ans dans des fûts en chêne pour bourbon et sherry. "Tous les ingrédients classiques d'une Duvel à l'exception du houblon sont présents", a indiqué Michel Moortgat, qui dirige la brasserie de Breendonk (province d'Anvers). Le résultat dans le verre présente une teinte dorée pour 40% vol. alc. Des caractéristiques proches du whisky mais le responsable a refusé toute dénomination du genre, "par respect pour leurs producteurs et leur savoir-faire". Le distillat de Duvel sera disponible sur internet à partir de la mi-octobre, en quantité limitée (5.000 bouteilles de 50 cl). Mais pour permettre aux buveurs de Duvel traditionnelle d'également découvrir le produit, le brasseur a prévu 100.000 bouteilles de 5cl qui seront distribuées en grande surface à l'achat de la bière. Il y a trois ans, Duvel avait déjà diffusé une première fois son distillat, en quantité alors encore plus restreinte (2.750 bouteilles). De nombreux brasseurs se sont d'ailleurs déjà aventurés dans la même voie, à l'instar des brasseries hennuyères Dubuisson et à Vapeur. Chez Drie Fonteinen à Beersel également, on avait momentanément troqué le lambic pour l'alambic en 2009. Plus proche de Breendonk, à Malines, c'est Het Anker qui est attendu dans les prochains mois avec un whisky composé à partir du moût de la Gouden Carolus Tripel, la brasserie familiale disposant de sa propre distillerie. De nombreuses initiatives donc, mais pas de risque de reconversion pour nos brasseurs. "Il s'agit plus ici d'un exemple de la créativité dont on peut faire preuve", rassure M. Moortgat. (Belga)

Nos partenaires