Les "Arcelor" d'Europe manifestent à Strasbourg

06/02/13 à 11:00 - Mise à jour à 11:00

Source: Trends-Tendances

(Belga) Quelque 1.500 salariés d'ArcelorMittal de Belgique, de France et du Luxembourg convergeaient mercredi vers le Parlement européen de Strasbourg pour défendre l'avenir de la sidérurgie en Europe, selon les syndicats.

Les "Arcelor" d'Europe manifestent à Strasbourg

La manifestation coïncide avec la publication mercredi par le géant mondial de l'acier d'une perte nette de 3,73 milliards de dollars pour 2012, du fait notamment de la mauvaise santé de ses activités en Europe et du coût des restructurations. Une vingtaine de cars, partis tôt le matin de Liège avec environ 1.200 à 1.300 personnes, étaient attendus en début d'après-midi à Strasbourg, a indiqué à l'AFP Jean-Luc Rader, secrétaire régional du syndicat belge FGTB Métal. Ils ont rendez-vous avec des des travailleurs du site français de Florange (Moselle) et de Schifflange (Luxembourg) notamment. "Devant le Parlement européen, on veut se montrer et on veut que les parlementaires comprennent qu'il y a un problème avec l'industrie en Europe", a précisé Jean-Luc Rader. Des rencontres étaient prévues dans le courant de l'après-midi avec des eurodéputés et avec le président du Parlement européen, Martin Schulz. ArcelorMittal a annoncé mercredi une perte opérationnelle de 2,2 milliards d'euros au quatrième trimestre pour sa division d'aciers plats carbone Europe, qui inclut les sites de Florange et de Liège. Le 29 janvier dernier, de violents affrontements avaient opposé à Namur policiers et "métallos" liégeois, faisant cinq blessés parmi les forces de l'ordre, quelques jours après l'annonce par la direction du groupe sidérurgique de son intention de fermer plusieurs outils de la phase à froid de Liège. Environ 1.300 emplois sont ainsi menacés. (VIM)

Nos partenaires