Le sort de la gare de triage de Monceau remis à la négociation

20/09/13 à 14:05 - Mise à jour à 14:05

Source: Trends-Tendances

(Belga) L'absence de décision concernant la gare de triage de Monceau-sur-Sambre (Charleroi) et son atelier-wagons a convaincu les travailleurs de la SNCB Logistics de libérer les voies de chemin de fer qu'ils occupaient depuis vendredi matin à proximité de la gare de Charleroi. Initialement, le conseil d'administration de la filiale devait se prononcer sur l'avenir de la gare de Monceau et de son atelier lors d'une séance programmée vendredi matin.

Il a finalement décidé de ne pas décider, a commenté Vincent Pestieau, permanent CGSP Cheminots. Selon lui, cette attitude du conseil d'administration marque un retour vers la négociation sur le sort des deux sites après une tentative de passage en force par les responsables de la SNCB Logistics. "Pour rappel, ils ont présenté leur plan industriel jeudi matin au personnel avant de vouloir l'avaliser dès le vendredi", a indiqué Vincent Pestieau. L'abandon de la gare de triage de Monceau et le redimensionnement de l'atelier-wagons, situé à proximité, provoqueraient, selon les syndicats, la perte d'une centaine d'emplois. Vendredi matin, l'action menée à hauteur de la gare de Charleroi a perturbé la circulation sur plusieurs lignes ferroviaires, dont celles vers La Louvière, Bruxelles, Namur, Couvin et Erquelinnes. Vendredi, le personnel a décidé de mettre un terme à son mouvement de grève. (Belga)

Nos partenaires