Le Saint-Siège a réalisé un bénéfice de 2,2 millions d'euros en 2012

04/07/13 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le Vatican est repassé dans le vert l'année dernière, dégageant un bénéfice de 2,185 millions d'euros, "grâce surtout au bon rendement de la gestion financière", annonce-t-il jeudi dans un communiqué.

Le Saint-Siège a réalisé un bénéfice de 2,2 millions d'euros en 2012

En 2011, le Saint-Siège avait essuyé une perte de 14,9 millions d'euros. Selon la commission qui a approuvé les comptes, les salaires destinés aux 2.823 employés du Vatican et le paiement du nouvel impôt immobilier instauré par l'Italie représentent les plus grosses dépenses. Le bilan définitif 2012 du Gouvernorat de l'Etat de la Cité du Vatican (1.936 employés), qui est distinct du Saint-Siège, affiche quant à lui un bénéfice de 23 millions d'euros, en augmentation de plus d'un million d'euros par rapport à l'année précédente. Le Denier de Saint-Pierre, constitué des dons faits au Pape par les fidèles et les diocèses, les congrégations et les fondations, est passé de 69,71 millions de dollars à 65,92 millions de dollars. La contribution des diocèses à la Curie romaine est passée de 32,128 millions de dollars à 28,303 millions de dollars pour l'exercice 2012, soit une diminution de 11,91%. Quant à la contribution des ordres religieux, des instituts séculiers et des fondations, elle est passée de 1,19 million de dollars à 1,13 million de dollars, soit une diminution de 7,45% par rapport à 2011. En 2012, l'Institut pour les oeuvres de religion, la banque du Vatican secouée par une série de scandales de corruption, a offert 50 millions d'euros pour la charité du Saint-Père. Plusieurs cardinaux membres de la commission qui a approuvé les comptes du Vatican se sont réjouis des résultats positifs de 2012 et ont encouragé la réforme en cours visant à réduire les coûts par une oeuvre de simplification et de rationalisation des organismes existants, précise encore le communiqué du Saint-Siège. (Belga)

Nos partenaires