Le président de Belfius, Alfred Bouckaert, a démissionné

06/06/13 à 02:40 - Mise à jour à 02:40

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le président du conseil d'administration de Belfius, Alfred Bouckaert, a démissionné, a annoncé jeudi "De Tijd" sur son site internet. La porte-parole de la banque détenue par l'Etat belge, Monique Delvou, a confirmé l'information mais n'a pas voulu donner de précision sur les raisons de cette décision.

Le président de Belfius, Alfred Bouckaert, a démissionné

Cette démission est liée à un dossier de fraude fiscale ancien, reposant sur le mécanisme de la Quotité Forfaitaire d'Impôt Etranger (QFIE) abrogé en 1992 à la suite de plusieurs scandales impliquant des banques qui avaient abusé du dispositif pour certains de leurs clients, selon le quotidien financier. Parmi ces banques, figurait le Crédit Lyonnais Belgium (devenu depuis lors Deutsche Bank) dirigé par M. Bouckaert de 1989 à 1994. En 2000, M. Bouckaert avait été inculpé à la suite de l'utilisation de ce mécanisme pour des investissements en Corée. Il était alors question de faux en écriture et de fraude fiscale. Même si les faits sont vieux de 13 ans, il est possible, selon "De Tijd", que le dossier soit renvoyé devant le tribunal correctionnel. Le conseil d'administration de Belfius a pris acte de la démission mercredi soir. "Le conseil est en contact avec l'actionnaire (l'Etat belge, ndlr) afin de pourvoir à la succession", a indiqué la porte-parole. Le gouvernement fédéral avait placé M. Bouckaert à la tête de la banque à la fin 2011, à la suite du naufrage de Dexia et du sauvetage par l'Etat de la banque de dépôt. (Belga)

Nos partenaires