Le Portugal prévoit d'emprunter 6,5 à 8 mds EUR d'ici fin 2013

12/07/13 à 15:23 - Mise à jour à 15:23

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le Portugal, sous assistance financière internationale, prévoit d'emprunter sur les marchés entre 6,5 et 8 milliards d'euros de dette à court terme d'ici la fin de l'année, a indiqué vendredi l'Institut de gestion du crédit public (IGCP).

Le Portugal prévoit d'emprunter 6,5 à 8 mds EUR d'ici fin 2013

Selon son programme de financement, l'agence de la dette compte lever ces fonds en plaçant des bons du Trésor à des échéances allant de trois à 18 mois, en commençant par l'émission mercredi prochain de titres à cinq et 12 mois pour un montant indicatif global de 1,25 à 1,5 milliard d'euros. "Avec l'actuel plan d'émission de bons du Trésor les besoins de financement pour 2013 sont totalement couverts et l'IGCP a commencé au deuxième trimestre à pré-financer les besoins pour 2014", a précisé l'agence dans un communiqué. "Si les conditions du marché y sont propices", le Trésor a indiqué avoir l'intention de "réintroduire l'émission régulière d'obligations portugaises". Le Portugal, qui n'a jamais quitté les marchés privés de la dette à court terme, est censé retrouver un accès normal à ces marchés sur le long terme afin de pouvoir conclure son plan d'aide international en juin 2014, comme prévu dans le cadre du prêt de 78 milliards accordé en mai 2011 par l'UE et le FMI. Lisbonne a réalisé début mai son premier emprunt à 10 ans depuis son sauvetage financier, ce qui lui a permis de prendre de l'avance sur ses besoins de financement. Selon un document de l'agence de la dette daté de juillet, les besoins de financement du Portugal pour l'année prochaine s'élèvent à 16,2 milliards d'euros, dont 8 milliards doivent être couverts par les prêts de l'UE et du FMI. Mais l'incertitude politique dans laquelle est plongé le Portugal depuis une dizaine de jours a ravivé les craintes que le pays ne soit contraint de demander une nouvelle enveloppe financière à ses bailleurs de fonds, voire la mise en place d'un programme de soutien "préventif" à partir de juin 2014 comme l'a évoqué récemment le gouverneur de la Banque du Portugal, Carlos Costa. Témoignant de l'inquiétude des investisseurs, le taux d'emprunt du Portugal à 10 ans repassait vendredi au-dessus de 7% sur le marché secondaire, où s'échangent les titres déjà émis. (Belga)

Nos partenaires