Le Portugal célèbre une dernière fois son plus ancien jour férié civil dans la controverse

01/12/12 à 20:14 - Mise à jour à 20:14

Source: Trends-Tendances

(Belga) Les célébrations du 1er décembre, le plus ancien jour férié civil du Portugal commémorant la restauration de l'indépendance, se sont déroulées samedi à Lisbonne pour la dernière fois, après une année de controverse autour de sa suppression pour cause d'austérité.

Une centaine de personnes ont assisté samedi après-midi dans le centre-ville de Lisbonne au défilé célébrant la restauration de l'indépendance du Portugal, jour férié civil supprimé dès l'an prochain par le gouvernement afin d'augmenter la productivité du pays. Le 1er décembre, institué jour férié national par la première République portugaise en 1910, est le plus ancien des jours chômés civils. La suppression de quatre jours fériés, deux civils et deux religieux, a été évoquée pour la première fois il y a un an par le gouvernement de centre droit, tenu d'appliquer des mesures de rigueur afin de bénéficier d'une assistance financière internationale depuis mai 2011. Malgré la contestation, l'adoption d'un nouveau code du travail en juin dernier a conduit notamment à l'abrogation des jours fériés civils associés à l'instauration de la République (5 octobre) et de la restauration de l'indépendance après la fin de l'occupation espagnole en 1640 (1er décembre). En réaction, le "Mouvement du 1er décembre", créé l'été dernier, a lancé ce samedi une pétition visant à recueillir 40.000 signatures afin de présenter un projet de loi pour restaurer ce jour férié symbolique. Dans une note, ses signataires défendent son importance, le qualifiant "naturellement de jour du Portugal sans lequel nous n'existerions pas en tant qu'Etat, peuple et nation indépendante." (DLA)

Nos partenaires