Le PC est-il de retour ?

23/07/14 à 18:30 - Mise à jour à 18:30

Source: Trends-Tendances

Après deux ans de déclin, le marché du PC amorce un timide retour à la croissance. Le bon vieil ordinateur a-t-il été enterré trop vite ?

Le PC est-il de retour ?

© Thinkstock

On le croyait irrémédiablement perdu. La percée des tablettes avait taillé de telles croupières au PC que certains l'ont annoncé comme moribond. Effectivement, en deux ans, la chute des ventes mondiales d'ordinateurs s'est avérée brutale. Au premier trimestre 2012, près de 89 millions de PC étaient vendus dans le monde, selon Gartner. Au premier trimestre 2014, ce chiffre est passé à 76 millions d'unités, soit une dégringolade de 14,6 %.

Mais d'après les derniers chiffres publiés sur le marché mondial du PC, celui-ci a repris un (tout petit) peu de vigueur : + 0,1 % au deuxième trimestre 2014. L'embellie est certes légère, mais, combinée au ralentissement des ventes de tablettes, singulièrement de l'iPad, pourrait-elle laisser présager un retour du bon vieil ordinateur personnel ?

Merci le Mac

Une partie de l'explication de ce regain de vigueur - qui s'apparente plutôt à une certaine stabilisation - provient du fait que le support technique pour Windows XP est arrivé à expiration, ce qui a poussé de nombreux acheteurs à changer d'ordinateur. Cette explication plaide en faveur d'un regain de forme qui ne serait que passager pour le PC. Et ce n'est pas la seule. Le retour du PC pourrait être un véritable trompe-l'oeil, si l'on analyse plus finement les performances des différents fabricants, comme l'a fait le blog spécialisé Asymco. Les ventes de PC tournant sous Windows n'ont en fait pas cessé de chuter, constate l'analyste Horace Dediu. Par contre, les ventes de Mac sont en hausse, comme on peut le voir sur ce graphique. C'est donc Apple, par ses bonnes performances, qui soutient en partie le marché du PC.

D'après les données compilées par Asymco dans cet autre graphique particulièrement intéressant, les fabricants de PC Windows doivent se faire du souci. Non seulement leurs ventes sont sous pression, mais en plus les marges se resserrent. Apple s'en sort beaucoup mieux que les autres. La firme de Cupertino est devenue en quelques années l'entreprise la plus profitable sur le marché du PC. Apple engrange plus de 50 % des marges opérationnelles du secteur ! Mais la marque à la pomme, qui vise le segment du haut de gamme et totalise moins de 10 % des ventes mondiales de PC, n'a pas pour vocation de vendre des dizaines de millions d'appareils chaque trimestre. Au contraire des fabricants de PC Windows, qui devront batailler ferme pour faire redécoller leurs ventes.

Nos partenaires