Le parc automobile belge émet plus de CO2 qu'en 1990

15/01/14 à 13:44 - Mise à jour à 13:44

Source: Trends-Tendances

(Belga) Le parc automobile belge émet actuellement, malgré les progrès des motorisations, plus de CO2 qu'en 1990, année de référence pour le protocole de Kyoto, indique mercredi l'Institut pour un Développement Durable dans un communiqué. Les émissions totales n'ont baissé que de 6% depuis 2000 et il faudrait les réduire d'au moins 10% pour revenir au niveau de 1990, selon l'IDD.

Le parc automobile belge émet plus de CO2 qu'en 1990

Pour les véhicules neufs, les émissions (déclarées par les constructeurs) passent d'environ 170 gr/km en 2000 à environ 130 gr/km en 2012, avec une très légère remontée entre 2011 et 2012, constate l'IDD. L'Institut voit certaines évolutions positives pour les années à venir comme la poursuite des progrès technologiques et les "efforts" faits par les personnes morales, dont la part dans le stock global de voitures augmente. Cependant, "ces évolutions pourraient être partiellement contrecarrées par l'augmentation de la part des véhicules roulant à l'essence et l'augmentation de l'âge moyen du parc de voitures". L'IDD estime que le facteur déterminant pour les émissions de CO2 restera plus que probablement l'évolution du nombre total de kilomètres parcourus, qui est passé de 22,5 à 82,3 milliards entre 1970 et 2012. Ce nombre s'est stabilisé entre 2011 et 2012, mais "l'évolution pour les années à venir est difficile à prévoir, surtout en cas de 'reprise'", conclut-on. Le parc automobile belge est passé de 2 millions de véhicules en 1970 à presque 5,4 millions en 2012. Le taux de croissance annuel moyen est en baisse, mais il est demeuré compris entre 1% et 2%/an depuis une vingtaine d'années. En 2012, environ 850.000 voitures appartenaient à des personnes morales, soit plus ou moins 15,5% du total. (Belga)

Nos partenaires