Le Nasdaq reconnaît avoir mal géré sa panne du 22 août

29/08/13 à 21:44 - Mise à jour à 21:44

Source: Trends-Tendances

(Belga) La plate-forme électronique Nasdaq a jugé jeudi dans un communiqué "inacceptable" sa gestion de la panne qui a gelé toute cotation pendant trois heures le 22 août et a reconnu sa responsabilité dans l'incident.

"Nasdaq est très déçu par les événements qui se sont déroulés le 22 août et notre performance (dans la gestion de l'incident) est inacceptable pour nos membres, les émetteurs de titres et les investisseurs", a déclaré le groupe. Le courtage des actions avait alors complètement cessé sur la plate-forme électronique pendant environ trois heures, paralysant l'indice composite Nasdaq, à dominante technologique, et des valeurs phare de la place new-yorkaise comme Apple ou Microsoft. Suite à une enquête préliminaire, le Nasdaq dit avoir "identifié une série d'événements technologiques à l'origine du problème initial sur le marché et ayant conduit à prolonger la durée de la suspension" des cotations. "Un certain nombre des ces problèmes relèvent clairement de la responsabilité de Nasdaq OMX. D'autres problèmes ayant contribué à la suspension sont plus endémiques et relèvent plus de problèmes technologiques liés à la complexité actuelle des marchés", a admis le groupe. Selon le Nasdaq, sa plateforme a notamment été submergée par un afflux de données inhabituelles en provenance de la bourse électronique du New York Stock Exchange, NYSE Arca. Pour que la panne ne se répète pas, la plate-forme électronique "travaille actuellement à l'identification de changements potentiels dans la conception" de son système SIP, chargé de faire le lien entre le Nasdaq et les autres bourses d'échange. Fortement critiquée pour son manque de communication pendant et après l'incident, la société s'engage également à "revoir sa politique et ses procédures de communication avec les clients, les opérateurs de marché et le grand public" durant ce genre d'événement. (Belga)

Nos partenaires