Le ministre des Finances veut priver les banquiers de bonus

25/05/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Trends-Tendances

(Belga) Koen Geens, le ministre fédéral des Finances (CD&V), prépare un projet de loi dont l'objectif est d'interdire des rémunérations variables pour les dirigeants de banques ayant bénéficié de l'aide de l'Etat, selon les informations du journal Le Soir de samedi. Belfius, Dexia, Ethias et KBC seraient concernées par cette mesure, à la différence de BNP Paribas Fortis.

Cette loi s'appliquerait aux rémunérations que les banquiers pourraient réclamer dans le futur et non à celles déjà octroyées. Elle figure dans l'accord de gouvernement de décembre 2011 qui souligne la nécessité de "s'assurer, pendant toute la durée du soutien financier public (...) qu'aucun administrateur (...) et membre du comité de direction ne pourra bénéficier de stock-options, d'actions gratuites, de bonus ou avantages similaires". Belfius, Dexia, Ethias et KBC seraient concernés mais pas BNP Paribas Fortis. La filiale belge de BNP Paribas a en effet conclu un accord sur la fin anticipée de la garantie de l'Etat. Selon l'accord de gouvernement, le cabinet de Finances devrait présenter un autre projet de loi qui liera les rémunérations dans le secteur financier aux résultats à long terme. (Belga)

Nos partenaires